06/12/2008

Pompier.Info.

Flash over : 2.003 pompiersNouvelle Recherche

Par rapport au nombre de pompiers, la Belgique est le pays européen qui compte le plus de morts

BRUXELLES Fin août, lorsque deux pompiers perdaient la vie dans un incendie à Uccle, on reparlait de la formation de nos hommes du feu. Aujourd'hui, où en sommes-nous ? Le fédéral a offert des formations pratiques au phénomène de flash over. 1.150 pompiers néerlandophones et 650 pompiers francophones ont suivi cette formation en 2007. Cette année, 1.332 formations néerlandophones et 671 francophones ont été prévues.

"Cette différence s'explique par le fait que les néerlandophones sont deux fois plus nombreux. De plus, ils ont investi dans des centres de formation pratique et forment plus d'hommes", souligne le commandant Marc Gilbert, président de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique.

Et le commandant de poursuivre : "Chez nous, des projets essayent de sortir de terre, mais nous n'avons toujours pas de centre de formation pour des questions financières."

Il est vrai que les formations coûtent cher : 1.000 € par jour et par homme. Mais le commandant Gilbert a une solution : "Pourquoi ne pas rassembler tous les pouvoirs, Région et provinces, et créer un centre de formation pour la Wallonie ? Nos hommes suivent pour le moment de très bonnes formations théoriques, mais apprennent leur métier sur le terrain. Par rapport au nombre de pompiers, la Belgique est le pays européen qui compte le plus de morts... et pourtant, au vu des conditions dans lesquelles nos hommes apprennent leur travail, je suis heureux de ne pas en compter d'avantage."

Et de rappeler l'importance des pompiers : "Les formations coûtent cher, mais nos hommes risquent leur vie tous les jours."

C. Bo.

Si les formations des pompiers au flash over coûtent cher, pour certains il existe des solutions à ce problème

10:13 Publié dans humour | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.